Covid-19 a augmenté les césariennes d’urgence et les naissances prématurées

Covid-19 a augmenté les césariennes d'urgence et les naissances prématurées

L’hôpital de Berne en Suisse accueille actuellement plusieurs femmes enceintes en soins intensifs. Le médecin-chef de la clinique universitaire de gynécologie-obstétrique nous rappelle l’importance pour ces patientes de se faire vacciner.

L’OFSP recommande désormais la vaccination contre le coronavirus de toutes les femmes enceintes à partir de la 12e semaine de grossesse. Cela s’applique également aux femmes qui allaitent déjà et à celles qui envisagent de devenir enceintes. Pour de nombreuses femmes, la grossesse en elle-même est déjà une source de préoccupation. La crise sanitaire a encore accentué le problème. Et selon un article publié mercredi par le « Berner Zeitung », ces craintes sont justifiées.

Daniel Surbek, médecin-chef de la Clinique universitaire de gynécologie et d’obstétrique de l’Hôpital de l’Ile, confirme : « Ces dernières semaines, nous avons observé que la grossesse pouvait être un facteur de risque de développement d’une maladie grave du Covid-19. Selon lui, la maladie augmente également le risque d’accouchement prématuré. « Nous avons eu, au cours des trois derniers mois, dix femmes enceintes atteintes du coronavirus qui ont accouché prématurément. »

Risques de thrombose

Une récente étude américaine confirme la tendance observée à l’Hôpital de l’Ile. Le risque d’accouchement prématuré serait ainsi trois fois plus élevé lorsqu’on souffre du coronavirus. Daniel Surbek ajoute que les femmes enceintes atteintes du Covid-19 sont également plus susceptibles de présenter une prééclampsie, une maladie dans laquelle le placenta libère des substances toxiques pour le corps maternel, et des thromboses.

Daniel Surbek salue la décision des autorités suisses de recommander le vaccin dès la 12e semaine de grossesse. “Le vaccin protège très efficacement contre l’infection et le développement d’une forme sévère de la maladie, également pendant la grossesse.”

Danger pour les nourrissons

L’hôpital de l’Ile accueille actuellement plusieurs jeunes femmes enceintes, âgées de 25 à 35 ans, en réanimation. Aucun d’entre eux n’a été vacciné. Et selon Daniel Surbek, ce ne sont pas des cas isolés. Depuis le début de l’année, l’hôpital a soigné une trentaine de femmes enceintes ayant développé une forme sévère du Covid-19.

Il rappelle que dans ces cas, la mère et l’enfant courent des risques. Lorsqu’une femme enceinte a une forme sévère du coronavirus, les médecins doivent pratiquer une césarienne d’urgence pour retirer l’enfant de l’utérus. Le médecin-chef de la clinique universitaire de gynécologie-obstétrique rappelle que le coronavirus pose rarement problème aux nouveau-nés. Les risques liés à une naissance prématurée sont beaucoup plus dangereux pour les nourrissons, souligne-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »