Les ingrédients cosmétiques naturels se renforcent pendant la crise du COVID-19

Les ingrédients cosmétiques naturels se renforcent pendant la crise du COVID-19

La pandémie COVID-19 a accru l’intérêt des consommateurs pour les produits naturels et biologiques.

Les ingrédients naturels gagnent en popularité dans l’industrie cosmétique. Et de plus en plus souvent, les entreprises de cosmétiques élaborent avec de tels ingrédients. Les consommateurs recherchent des produits naturels pour améliorer leur santé et prévenir les maladies.

Les intérêts grandissent pour des ingrédients naturels aux qualités antibactériennes et antivirales. Ces ingrédients comprennent l’aloe vera, l’huile d’eucalyptus, l’huile d’arbre à thé, la propolis et le myrte citronné.

Bon nombre de ces ingrédients sont utilisés dans les désinfectants pour les mains, les savons et les produits de nettoyage.Les ventes de désinfectant pour les mains ont grimpé en flèche depuis l’épidémie de virus.Les pénuries d’approvisionnement ont conduit de nombreuses entreprises de cosmétiques à augmenter leur production.

En mars, la société de produits de luxe LVMH a commencé à fabriquer du désinfectant pour les mains dans ses usines de parfum en France.

Au cours du premier mois, il a fait don de plus de 12 tonnes métriques à 39 hôpitaux publics parisiens.

La demande d’aloe vera est élevée. Cela est dû à ses propriétés antibactériennes et antivirales. Outre son utilisation dans les produits de soins personnels, les consommateurs achètent du gel d’aloe vera pour fabriquer un désinfectant pour les mains à la maison. Les anciens Égyptiens appelaient l’aloe vera la «plante de l’immortalité». La rumeur dit que Cléopâtre l’a utilisé dans son régime de beauté il y a plus de 20 siècles.

L’huile d’eucalyptus connaît également un coup de pouce grâce au coronavirus. Originaires d’Australie, les aborigènes ont utilisé l’huile comme médecine traditionnelle pendant des siècles. L’huile d’eucalyptus a des propriétés anti-virales. Pour cette raison, le ministère indonésien de l’Agriculture l’utilise dans les traitements contre les coronavirus. Des pommades, baumes, inhalateurs et diffuseurs à base d’huile d’eucalyptus ont été développés pour aider à réduire la transmission virale.

La pandémie COVID-19 crée une opportunité pour les fournisseurs d’ingrédients naturels dans les pays en développement. La crise a accru l’intérêt des consommateurs pour les produits naturels et de santé. De nombreux détaillants signalent une augmentation soudaine des ventes.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »