Changement majeur annoncé, la pression monte autour d’Apple

Changement majeur annoncé, la pression monte autour d'Apple

C’est fait, Google a annoncé un changement majeur sur Google Play. Le groupe américain baisse ses commissions de 30% à 15% dans toutes les applications qui proposent un certain type d’abonnement, alors que jusqu’à présent tous les développeurs devaient payer 30% de commission, au moins la première année. Bonne nouvelle pour les éditeurs et développeurs, cette réduction s’applique dès le premier mois d’abonnement, et pour tous les éditeurs de média, musique, vidéo, fitness, rencontres etc.

Pourquoi une telle décision ?

Avec cette nouvelle règle, Google cherche à apaiser les tensions.

Pour rappel, des batailles judiciaires sont engagées partout dans le monde, comme celle d’Epic Games, et de nouvelles lois se mettent en place, comme en Corée du Sud, il y a aussi des enquêtes dans l’UE ou aux Etats-Unis.

Google promet que le changement, qui prendra effet le 1er janvier 2022, verra 99% des développeurs voir leurs commissions réduites à 15%.

En outre, la société américaine affirme également que les services de musique et de livres électroniques seront éligibles à une remise encore plus importante avec une commission pouvant aller jusqu’à 10 %. C’est Spotify qui sera impacté par ces changements, l’éditeur fait pression sur Apple et Google depuis plusieurs années.

Apple sous pression

De son côté, Apple est sous pression.

La société de Cupertino retient une commission de 30% pour les développeurs qui génèrent plus d’un million de dollars de revenus par an. Cela signifie que les entreprises qui génèrent moins d’un million de revenus par an sont éligibles à une commission de 15 %. Google a fait de même en juillet 2021.

A noter qu’il y a tout de même un détail qui ne passera pas inaperçu. Google et Apple ont laissé en place 30% de commissions sur les achats intégrés de jeux vidéo mobiles. Ce sont les applications les plus lucratives.

Selon une étude Sensor Tower, que l’on peut retrouver dans le Wall Street Journal, l’App Store d’Apple a généré 14 milliards de dollars de commissions sur les jeux vidéo mobiles, tandis que d’autres types d’applications n’ont rapporté « que » 6,7 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »