Grammy Awards 2021 : palmarès de la plus grande cérémonie musicale

Grammy Awards 2021 : palmarès de la plus grande cérémonie musicale

Le dimanche 14 mars, la 63ème cérémonie annuelle des Grammys 2021 était animée par Trevor Noah de “The Daily Show à Los Angeles. Découvrant les heureux gagnants et le palmarès de cette cérémonie pas comme les autres.

Une cérémonie adaptée aux exigences de la pandémie

Avec des artistes en tournée bloqués à cause de la pandémie et leurs fans coincés chez eux, le monde de la musique a été bouleversé depuis un an. Mais, l’industrie de la musique a continué à tirer des milliards de dollars du streaming.

La 63e cérémonie des Grammy Awards a combiné la beauté, le pouvoir des femmes, la splendeur et la polyvalence de l’ère pandémique. Tous se sont réunis et distancés pour célébrer la musique qui a émergé au cours d’une année très difficile pour le monde entier.

Dans le cadre du respect des exigences de la pandémie, les producteurs de la cérémonie ont rassemblé tous leurs efforts pour créer une nuit de convivialité respectueuse. Un joli décor a été installé au centre-ville de Los Angeles où des musiciens ont fait leurs performances puis se sont réunis masqués et socialement distancés pour applaudir poliment les discours d’acceptation des uns et des autres.

Gagnants et palmarès de la cérémonie

Enregistrement de l’année : “Everything I Wanted”, Billie Eilish

Chanson de l’année : “I Can’t Breathe”, Dernst Emile II, H.E.R. et Tiara Thomas, auteurs-compositeurs (H.E.R.)

Album de l’année : Folklore, Taylor Swift

Révélation de l’année : Megan Thee Stallion

Meilleur album pop : Future Nostalgia, Dua Lipa

Meilleur album rock : The New Abnormal, The Strokes

Meilleur album de musique alternative : Fetch the Bolt Cutters, Fiona Apple

Meilleur album de rap : King’s Disease, Nas

Meilleur album de R&B : Bigger Love, John Legend

Meilleur album dance/électro : Bubba, Kaytranada

Meilleur album de country : Wildcard, Miranda Lambert

Meilleur album latino urbain ou de pop : YHLQMDLG, Bad Bunny

Meilleur album de jazz vocal : Secrets Are The Best Stories, Kurt Elling Featuring Danilo Pérez

Meilleur album de musique du monde : Twice As Tall, Burna Boy

Meilleur album de folk : All the Good Times, Gillian Welch et David Rawlings

Meilleur album de reggae : Got to Be Tough, Toots and The Maytals

Meilleure performance rock : “Shameika”, Fiona Apple

Meilleure performance pop solo : “Watermelon Sugar”, Harry Styles

Meilleure performance metal : “Bum-Rush”, Body Count

Meilleure performance rap : “Savage”, Megan Thee Stallion Featuring Beyoncé

Meilleure performance R&B : “Black Parade”, Beyoncé

Meilleure performance rap mélodique : “Lockdown”, Anderson .Paak

Meilleure performance pop par un duo/groupe : “Rain On Me”, Lady Gaga et Ariana Grande

Meilleure performance country par un duo/groupe : “10,000 Hours”, Dan + Shay et Justin Bieber

Meilleur film musical : Linda Ronstadt: The Sound of My Voice

Meilleur clip : “Brown Skin Girl”, Beyoncé

Meilleure chanson de rock : “Stay High”, Brittany Howard, auteure-compositrice (Brittany Howard)

Meilleure chanson de R&B : “Better Than I Imagine”, Robert Glasper, Meshell Ndegeocello et Gabriella Wilson, auteurs-compositeurs (Robert Glasper Featuring H.E.R. et Meshell Ndegeocello)

“Queen Bey” a remporté son 28e Grammy, devenant ainsi la femme la plus récompensée de l’histoire des Grammy Awards.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »